Je me suis retenu pendant longtemps mais il fallait bien finir par gouter cette spécialité québecoise dont j'avais déjà tant entendu parler! Alors j'ai attendu un soir de fin novembre, épuisé et le ventre vide après un entrainement de silat et une pinte de bière à la canneberge (pas terrible non plus d'ailleurs...).

Pour mettre toutes les chances de mon coté je suis allé chez le spécialiste montréalais (mondial?) de la spécialité - la Banquise sur Rachel.

Ben maintenant que c'est fait, je peux vous en parler... Ca n'a pas l'air très bon, hein? bé c'est pas pour rien. La poutine ça commence par une drole d'impression quand tu vois la tête que ça a et la quantité qu'il y a dans ton assiette. Encore on m'avait prévenu de surtout pas prendre la taille Large. Après il y a le meilleur moment. Ben oui, pasque les frites qui sont pas trop baignées dans la sauce gravy et qui touchent pas le fromage qui fait couik-couik, elles sont vraiment bonnes!

Mais ça ne dure qu'un instant... La sauce y en a vraiment partout... bon au moins j'aurais essayé, mais c'est sûr, là là je suis pas encore un vrai québecois.

poutine