Ce qu'il y a de bien avec ce déménagement c'est que c'est la boite de flo qui le finance, que les déménageurs viennent s'occuper de tout bref, qu'il n'y a presque rien à faire!

J'avais donc juste à préparer les affaires à emporter en voiture, à décongeler le frigo etc... Ca laissait une impression bizarre cet appartement en train de se vider (les plantes sont -presque toutes- parties) tout en restant habitable. Comme un truc qui ne tournerait pas rond...

Et c'est là que tout a basculé. On s'est rendu compte que la boite n'avait toujours pas confirmé le déménagement (qui devait commencer demain), que c'etait impossible de bloquer la rue dans un délai aussi court, qu'il manquait un papier indispensable que seule flo pouvait signer alors qu'il fallait l'original.

Il a fallut passer en mode panique.

Ca n'a rien donné.

Malgré les echanges de communications par chat puis par SMS depuis l'aeroport de Casa, il n'y avait rien à faire que de reporter le déménagement.

Pour compliquer un peu les choses :

  • Mon billet de bateau est non-échangeable/non-remboursable
  • Loic m'appelle pour me dire que finalement mon ficus de 3m il n'en veut pas que c'est pas pratique
  • Comme la rue est pietonne le délai pour la bloquer pourrait passer à 15j plutôt qu'une semaine (!)

Heureusement qu'il reste quelques amis lyonnais pour assurer. Je vais partir en laissant derrière moi david, hervé et fabrice pour s'occuper du déménagement, ramené au minimum.

on aurait pu réver mieux...

la seule bonne nouvelle de la journée: ma puntomobile a brillament réussi son examen de rattrapage au contrôle technique.