casabloga

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 30 septembre 2006

T'as tu de la misère à me comprendre? Vol. 3

T'as beau être là depuis un boutte, quand ta blonde est en balloune tu commences à capoter de même question vocabulaire.

Par exemple est-ce que quelqu'un peut me dire où se trouve la bassinette sur cette photo?

Pour ceux qui ont répondu "c'est facile, c'est la petite baignoire en plastique qu'on distingue dans le lit à barreaux!" la réponse est NON. La bassinette, c'est le lit à barreaux.

Un peu mélant, non?

Plus évident (?) pour ceux qui ont suivi des cours de caté, on appelle un landeau "moïse".

Pis, il y a des termes (turbulette, gigoteuse) dont on ignore le sens avant d'y avoir à faire que ce soit en français ou en québécois.

Pour finir sur le vocabulaire, la maman subit aussi une transformation puisque désormais elle devient une Madame (pluriel : les Madames)

jeudi 7 septembre 2006

Venez faire du Silat!

  • Vous habitez à Montréal?
  • Vous cherchez une activité, un sport, un art martial à pratiquer?
  • Vous voulez quelque chose qui bouge, mais sans être violent?
  • Vous aimez boire un thé après l'effort?
  • Vous voulez un art martial dont vos amis n'ont jamais entendu parler?

Si vous avez répondu OUI à une de ces questions (bon, disons 2), le Silat est fait pour vous!!! Venez essayer, en plus c'est moi qui donne les cours!

mercredi 6 septembre 2006

La pêche à l'Achigan

Chaque week-end est une nouvelle aventure! Après les bleuetières des cantons de l'Est, les lacs déserts des Laurentides!!!

Grâce à Luc et à sa chaloupe, nous sommes allé avec Mihai découvrir le Lac des mauves.

L'avantage de la chaloupe, en plus que c'est pratique, c'est qu'on va sur des lacs où on est presque tous seuls pour pêcher l'achigan.

Malgré ma méconnaissance des poissons locaux et ma non-expérience de la pêche au lancer c'est moi qui sort le 1er de l'eau! Beginner's luck?

Quelques minutes après Mihai contre-attaque avec un spécimen honorable...

Puis Luc grâce à ses leurres 'tubes' universellement reconnus pour leur efficacité à travers le monde nous a rattrapé (mais avec un tout petit poisson).

Mais c'est Mihai qui a fait le gros coup de la journée en trouvant (au prix de tous ses vêtements, abandonnés dans l'eau) LE spot magique où l'achigan mord à chaque coup.

Et là, chance ou pas chance, il a fallut reconnaitre l'autorité des vieux briscards de la pêche qui ont terminés avec 3X plus de poissons (20? 30? 40?) que le petit débutant...