Rencontre avec le Hadj Barbu, une légende vivante du quartier CIL : une agence de location sans bureau (à part le café du coin) sans téléphone (là c'est le mien... euh, celui de flo qu'il tient dans la main). Par contre il connait tout le monde et toutes les occases d'appartes! Il me montre des villas beaucoup trop chères pour moi en me disant de pipoter que c'est pour un ami. J'imagine qu'il touche sa com achaque fois. On visite quand même des étages de villas dont un qui me branche vraiment. Demain on négocie et on conclue l'affaire, inch' allah!