A peine installée à Casa et je dois repartir une semaine à Montréal pour un "team meeting" dans la froideur du grand nord. Bon, c'est cool parce que je ne connais pas Montreal et que la perspective de'échapper à quelques jours du Ramadan au Maroc me séduit assez. Premières impressions dans l'avion: waouh, on se croirait aux USA! Dans le taxi, tout pareil, entre les camions de 30m de long et les autoroutes sans fin dans le Centre... Heureusement, arrivée à l'hotel et tourneboulée par le jet lag, je peux jouer à "Lost In Translation" devant la vue panoramique de ma chambre.

Après 3 jours de meetings intenses et quelques sorties dans les lieux de la night life de Montréal, je sors enfin en plein jour pour découvrir le Parc mont Royal (Mont Royal / Montreal, anyone??), ses écureuils, ses sentiers de montagne et ses arbres jaunes (je ne m'aventurerai pas à les appeler érable, j'en sais rien!). Une petite course d'orientation dans la forêt pour me sortir de cet immense parc où je suis complètement paumée et limite en panique à la vue de panneaux très rassurants: "agression à Mont Royal, parlez-en"... euh, oui, mais à qui? aux mec louches que je croise pas très rassurée à la nuit tombante?

Heureusement, la ville est tout prêt ;) Petite soirée coolos avec Florent P, en visite avec sa nouvelle famille et dégouté de s'être fait refusé son visa pour les USA, visite des potes de Seb qui squattent une espèce de cave en attendant de trouver un taf dans le jeu vidéo... Quelques vodkas cranberry (servie chichement) plus tard et je repars au Maroc. Non sans avoir fait le pied de grue pendant 2h à l'aéroport de Trudeau Montréal, palme d'or du bordel organisé. Un conseil: évitez le vol du dimanche soir sur la RAM... Adieu écureuils, je retourne au bled, l'accent québécois, je l'ai déjà là bas!